Strange Fruit par Abel Meeropol, une protestation contre les lynchages

Strange Fruit est à l’origine un poème écrit par Abel Meeropol, un homme juif d’origine russe professeur de lycée, vivant dans le Bronx et membre du parti communiste. Ce poème est sa protestation contre les lynchages, fréquemment pratiqués dans le sud des Etats-Unis.

Image de Terry Blas

Dans ce poème, Abel Meeropol exprime son aversion pour le lynchage. Il avait été profondément choqué par la photo, prise par Lawrence Beitler, du lynchage de Thomas Shipp et Abram Smith à Marion, une ville de l’Indiana. Cette image l’inspira à écrire un texte. Il publiera sous le pseudonyme de Lewis Allan le poème « Fruit Amer », « Bitter Fruit » en anglais, en 1937 dans une revue syndicale appelée The New York Teacher.

Bien qu’Abel Meeropol ait demandé à plusieurs compositeurs, comme le fameux Earl Hawley Robinson, de faire de son poème une chanson, c’est finalement lui-même qu’il composera la chanson « Strange Fruit ». Elle se fera connaître en tant que chanson engagée à New York et dans ses alentours. Abel Meeropol, sa femme et la chanteuse afro-américaine Laura Duncan la joueront au Madison Square Garden. Il proposera ensuite à Billie Holiday de l’interpréter.

Photos d'Abel Meeropol, de Billie Holiday et la photo prise par Lawrence Beitler, du lynchage de Thomas Shipp et Abram Smith
L’auteur, l’interprète & l’inspiration

Pour le mouvement des droits civiques, Strange Fruit, de par sa dimension symbolique, eut un effet comparable au refus de Rosa Parks de céder sa place à un Blanc dans un bus, le 1er décembre 1955.
Lencrenoir.com

Les paroles de Strange Fruit par Abel Meeropol

Illustration de la chanson Strange Fruit

Southern trees bear a strange fruit,
Les arbres du Sud portent un fruit étrange,
Blood on the leaves and blood at the root,
Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines,
Black body swinging in the Southern breeze,
Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud,
Strange fruit hanging from the poplar trees.
Un fruit étrange suspendu aux peupliers.

Pastoral scene of the gallant South,
Scène pastorale du vaillant Sud,
The bulging eyes and the twisted mouth,
Les yeux révulsés et la bouche déformée,
Scent of magnolia sweet and fresh,
Le parfum des magnolias doux et printanier,
And the sudden smell of burning flesh!
Puis l’odeur soudaine de la chair qui brûle !

Here is a fruit for the crows to pluck,
Voici un fruit que les corbeaux picorent
For the rain to gather, for the wind to suck,
Que la pluie fait pousser, que le vent assèche,
For the sun to rot, for a tree to drop,
Que le soleil fait mûrir, que l’arbre fait tomber,
Here is a strange and bitter crop.
Voici une bien étrange et amère récolte.

Interprétations de Strange Fruit

« Strange Fruit » est un classique qui a été repris par de nombreux artistes.

Billie Holiday

Ce fut la première interprétation de la chanson Strange Fruit, en 1939, au Café Society à New York.

Nina Simone

Diana Ross

India Arie

Common et John Legend

Il en existe bien d’autres versions de cette chanson. D’ailleurs, si vous connaissez d’autres belles versions de Strange Fruit, partagez-la avec nous.

Sources : raphael.afrikblog.com, la page Facebook de Nina Simone, NRPmusic

D’autres blogs en parlent

Author Réana K.

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire