« Pourquoi les femmes noires sont-elles moins attirantes ? »

C’est la question pour laquelle un psychologue évolutionniste a été renvoyé de Psychology Today. Une étude « objective » pour lui, mais douteuse pour la plupart d’entre nous.

J’ai l’impression que cette information n’a pas été diffusée en dehors de la Grande-Bretagne. Cela date un peu mais mérite quand même réflexion. Je vous traduis donc l’article publié le mardi 17 mai sur le site www.salon.com.

Notez qu’en anglais, le mot « race » n’a pas la connotation négative qu’il a en français.

Un article mis en ligne ce lundi (ndlr : lundi 16 mai) par Psychology Today a suscité la controverse. Les lecteurs ont crié au racisme. Et pour cause, l’article du Dr Satoshi Kanazawa, psychologue évolutionniste, a pour titre : « Pourquoi les femmes noires sont-elles physiquement moins attirantes que les autres femmes ? »

Son argumentaire est le suivant. Un ensemble de données montrent que les femmes noires sont « objectivement » moins attirantes que les femmes blanches, asiatiques et amérindiennes. Ces mêmes données montrent que les hommes noirs, en revanche, ne sont pas moins attirants que les hommes des autres races. En partant de ces données, le Dr Kanazawa  cherche à expliquer pourquoi il en est ainsi. Il part du principe que les populations noires ont un taux de  testostérone plus élevé que les autres races. Elles ont donc « des caractéristiques plus masculines ». Il affirme d’autre part que les femmes sont « objectivement » plus attirantes que les hommes. Aussi, si les femmes noires ont des caractéristiques plus masculines, cela expliquerait pourquoi elles sont vues comme étant moins attirantes.

Suite aux vives réactions des lecteurs indignés, Psychology Today a tout d’abord changé le titre de l’article ( « Pourquoi femmes noires sont vues comme étant moins attirantes que les autres femmes ? »), puis complètement retiré l’article du site, bien que l’étude soit encore accessible dans son intégralité sur d’autres sites.

Après cela, en signature sur son blog Psychology Today, le Dr Kanazawa (scientifique fondamentaliste) nous prévient : « Si ce que je dis est faux, car illogique ou par manque de preuves scientifiques, alors c’est mon problème. Si ce que je dis vous choque, c’est votre problème. »

Et bien, si on applique ce que dit le Dr Kanazawa, il est évident que son article est son problème (ainsi que celui de Psychology Today et des institutions universitaires auxquelles il est rattaché, à savoir la London School of Economics and Political Science et le Birkbeck College de l’Université de Londres).

Commençons par analyser les données utilisées par le Dr Kanazawa, données censées montrer, « objectivement », que les femmes noires sont moins attirantes que les autres femmes. Il en ressort qu’il s’agit de simples avis d’un groupe de chercheurs ayant travaillé sur une vaste étude appelée Add Health. Il a été demandé aux chercheurs de noter des sujets (des hommes et des femmes de différentes races) pour dire à quel point ils les trouvaient attirants (1=pas du tout attirant, 2=attirant, 3=dans la moyenne, 4=attirant, 5=très attirant). Akiba Solomon, éditorialiste pour Colorlines, écrit en réaction :

« Je suis perplexe quant à l’objectivité de ces données. Résultent-elles d’analyses réalisées par des moteurs de recherche, libres de tout préjugé, qui ont parcouru chaque site d’analyse ? Ou sont-elles le résultat d’entretiens menés par des personnes sujettes à des peurs telles que le racisme, le sexisme, la peur de l’handicap, l’homophobie, la transphobie, la xénophobie, la phobie du gras, et je ne sais quelles autres phobies ayant des influences sur les critères de beauté ? »

Dans ce cas, il semblerait le Dr Kanazawa pose plutôt la question suivante : « Pourquoi les femmes noires sont-elles moins attirantes selon les critères de beauté qui font que les femmes noires sont moins attirantes ». C’est une pétition de principe.

La conclusion du Dr Kanazawa, selon laquelle le taux de testostérone serait la raison pour laquelle les femmes noires sont moins attirantes, est une nouvelle faille dans ce raisonnement faux. « Rappelons, nous dit-il sans réserve, que les femmes sont en moyenne physiquement plus attirantes que les hommes ». Par conséquent, les femmes noires sont d’autant moins attirantes, puisque leur taux de testostérone leur donne l’air plus masculines.

Tous les départements universitaires s’accordent sur la complexité de la façon dont le genre est vu et le lien problématique entre la notion d’attirance et la répartition entre les genres. Pourtant, lorsqu’il emploie les termes « attirant », « femme » et « homme », le Dr Kanazawa occulte complètement le fait que ces questions sont le sujet de débats et d’études continus.

Le psychologue évolutionniste n’évoque pas non plus les problèmes qu’impliquent les généralisations quant aux races, catégorisant évidemment des millions de personnes pourtant très différentes.

Des groupes se sont créés pour répondre au Dr Kanazawa qui a déjà à son actif d’autres recherches mettant en évidence ses préjugés raciaux. D’après le site britannique Voice Online, ces groupes exigent des excuses de Psychology Today et appellent les institutions universitaires auxquelles le Dr Kanazawa est affilié à revoir son poste.

Des personnalités telles que Mikhail Lyubansky de Psychology Today et le professeur Paul Gilroy de la London School of Economics ont déploré ces propos.

Le 27 mai 2011, Kaja Perina, éditeur en chef de Psychology Today, a fait la déclaration suivante :

« La semaine dernière, un post sur les races et les apparences, rédigé par Satoshi Kanazawa, a été publié, et immédiatement retiré de ce site. Nous présentons nos plus plates excuses pour l’affront que cet article représente et l’émotion qu’il a créée. La mission de Psychology Today est d’informer le public, et non de diffuser des contenus incendiaires ou à caractère injurieux. Psychology Today ne tolère ni racisme, ni préjugés d’aucune sorte. Cet article n’a pas été approuvé par Psychology Today. Nous prenons cependant l’entière responsabilité quant à sa publication sur notre site. Nous avons pris les mesures nécessaires pour nous assurer qu’un tel incident ne se produise plus jamais. Nous présentons encore nos excuses les plus sincères pour la peine que cet article a causée. »

Inutile de dire que le Dr Kanazawa ne travaille plus à Psychology Today. En fait si, c’est utile de le dire, parce que, personnellement, j’en suis bien ravie.

Pour l’anecdote, sachez que le cher Dr Kanazawa a également écrit un article intitulé « Toutes les femmes sont-elles, par nature, des prostituées ? » Aucun doute. Le Dr Kanazawa est un homme qui sait parler aux femmes…

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...

4 thoughts on “« Pourquoi les femmes noires sont-elles moins attirantes ? »

  1. Je suis noire , je précise, de teint foncé. Il a tout à fait raison les femmes noires sont moins attirantes. Dans ma famille par exemple il y a beaucoup de métisses et de peulh au teint claire. J’avais une cousine qui s’appelait Titi, une maryline monroe peulh, au teint très claire.Et ben à chaque fois qu’on sortait ensemble elle se faisait draguer toutes les deux minutes par les garçons jusqu’au retour quelque soit le quartier. J’ai beaucoup souffert à cause d’elle à l’époque. J’étais plus agée qu’elle de 6 ans et je ne m’intéressais pas du tout aux garçons. A la maison c’était: elle est plus belle que toi, plus intelligente que toi, elle va réussir toi tu ne vas jamais réussir. Ou genre elle va épouser un footballer. Idem avec une autre cousine , shisha une fois adulte , elle a raflé tous les hommes avec qui je voulais sortir.
    Je ne suis pas lesbienne mais quand les membres de ma familles se mettent en maillot , ce sont les teints claires qui attirent plus le regard, elles sont plus sexy par rapport aux autres.Mes oncles d’ailleurs ne sortent qu’avec des femmes aux teints clairs.La majorité sont mariées avec des métisses. Des cousins guinéens m’ont clairement dit qu’ils préféraient la race peulh qui sont majoritairement claire ou les métisse d’autre pays , plutot que l’éthnie sousou (une éthnie de guinée conakry).
    Sincèrement je ne ferais pas d’enfant au teint foncé. ça c’est sur. Certains sont tellement vilains que ce soit hommes ou femmes noirs que l’on ne les supporte pas du regard.
    J’ai suivi récemment sur une chaine sénégalaise RDV ou les hommes disent préférer les femmes dépigmentées mais si elles n’ont pas de traits fins à la base ça ne passe pas.
    Rassurez-vous je ne suis pas une blanche, je vous ai dit la vérité strictement la vérité.
    Je ne veux pas aussi passer pour ridicule mais comme c’est anonyme.

    1. Ma pauvre Ayuna, Il semble évident que tu as un réel problème de confiance en toi.
      La raison pour laquelle ta cousine se faisait draguer à ton détriment ne tient peut être pas de son teint clair mais peut être tout simplement du fait qu’une personne complexée telle que toi n’est pas attirante? Comment voudrait tu que les hommes t’aiment et te trouve jolie quand tu te déprécie toi même?
      Je suis aussi une femme noire, de teint foncé et pour rien au monde je n’échangerais ma peau chocolat pour un teint plus clair! J’ai toujours eu du succès avec les hommes et pour ton information, celà n’a rien à voir avec la couleur de peau.
      Je te souhaite de tomber sur un homme qui saura te redonner confiance en toi.

    2. Je suis un homme Noir et en partie Peulh et Ayuna tu sembles analyser ton vécu avec un peu de confusion… Vu ce que tu dis sur l’appréciation de la “beauté” dans ton entourage (et le jugement de valeur qu’il semble porter à ton égard), il est peu étonnant que toi-même tu te déprécies et que tu déprécies la spécificité de ton continent.

      Il me semble que c’est un de mes anciens profs d’arts plastiques qui me disait : “Le regard, ça s’éduque”… et bien, avec un témoignage comme le tien (et tu es loin d’être la seule) ça me confirme que cette éducation sera longue et est sûrement même perdue d’avance. Les critères de beauté ne peuvent en aucune manière être universels contrairement à ce qu’on passe son temps à se répéter. Les critères de beautés changent d’une culture à une autre, évoluent d’une époque à une autre et s’inter-influencent.

      Selon les dires de certains (et là je parle en tant qu’homme Noir), nous les hommes Noirs sommes surtout attirés par les métisses et autres femmes au teint clair, d’une part une telle généralisation m’exaspèrera toujours, d’autre part, je ne pense pas que ça soit une question de couleur mais plutôt une question de différence, un fantasme d’exotisme (comme les Blancs eux-même en ont eu), et peut-être rythmé par l’effet de “rareté”. Mais ces femmes claires n’en sont pas moins des femmes Noires avec tout ce que ça comporte comme nuances. Vu que dans la théorie le plus beau c’est le moins “négroïde” bah alors pourquoi nous arrêter à des femmes au teint clair? pourquoi le teint pâle nord-européen ou est-asiatique n’est-il pas notre canon de beauté ultime (comme semble le penser Kanazawa, qui devrait parler avec toutes ces parisiennes qui squattent les salons de bronzage)? Selon moi, la beauté n’est qu’une question de références (même s’il peut y avoir une base plus ou moins commune quand on parle d’art) et l’Histoire des divers continents fait que les canons de beauté “Blancs” se sont imposés puis se substituent aux autres : cheveux lisses, peau claire, traits affinés, allongés, façon de se vétir, etc. A celà s’ajoute nos “femmes/prédatrices” claires de peau qui de par un paraître, un geste, un sourir, un regard, vont forcer cette attention qu’elles n’auraient pas forcément eu.

      Après, il ne faut pas se voiler la face, certaines de nos femmes et certains de nos hommes sont indéfendables, certains traits jugés trop “grossiers” peuvent déplaire, certaines formes jugées trop “pleines” ou “bruts” peuvent rebouter, mais non seulement tout le monde n’aura pas le même ressenti, mais de plus, quelle population/couleur peut se targuer de ne pas avoir son lot de laideur? Chaque nation, chaque ethnie, chaque groupe régional a sa spécificité et la spécificité physiologique de chaque groupe devrait servir de référence comme critère de beauté afin d’être appréciée à sa juste valeur sans tout le temps cultiver le complexe de la chèvre : l’herbes n’est pas toujours plus verte chez son voisin.

      PS : tu dis “je ne suis pas une blanche, je vous ai dit la vérité strictement la vérité”, cette phrase prouve que toi même tu as quelque part conscience que quelque chose ne va pas dans ta vision, et concernant la 2ème partie de ta phrase tu ne dis pas LA vérité mais TA vérité basée sur ton histoire personnelle, ta personnalité et tes possibles erreurs de jugements, comme nous le faisons tous.

  2. Bonjour,
    Moi, je suis blanc (de blanc!) et si je croise un groupe de femmes de plusieurs ethnies, celle que je regarde en premier est la plus noire, puis cela va par teinte décroissante et si malheureusement il y a une blonde, je ne la regarde même pas!De plus, les quelques femmes de ma vie se sont toutes trouvées noires. Vu le nombre de couples mixtes que l’on croise en France, je crois que cela peut réfuter ces théories fumeuses…

Laisser un commentaire