Magatte Wade, entrepreneure sénégalaise

Après avoir commercialisé des boissons, c’est une nouvelle image de l’Afrique que veut vendre Magatte Wade, entrepreneure sénégalaise. 

Adina World Beat Beverages est la première initiative audacieuse de Magatte Wade, en 2004. Elle voulait faire connaître au monde entier des recettes de boissons plus saines. Elle commence ainsi à vendre du bissap, une boisson traditionnelle au Sénégal, aux Etats-Unis.

Sur la chaîne de télévision américaine CNN, cette jeune chef d’entreprise, qui a une affaire qui vaut plusieurs millions à son actif, nous confie avoir vu un monde prêt à voir fleurir des entreprises africaines.

Après les boissons, les cosmétiques

Magatte Wade revient aujourd’hui avec une nouvelle ligne de cosmétiques et le rêve de changer l’image de l’Afrique.

« Ma plus grande fierté a été de voir que c’était réaliste, que ce que j’observais était possible : le monde avait envie de voir des entreprises africaines réussir« , explique Magatte à CNN.

Sa ligne de cosmétiques s’appelle Tiossano. Ces produits haut-de-gamme sont faits d’après des recettes traditionnelles du Sénégal. Ils sont fait avec des composants naturels uniques venus d’Afrique. La marque est pour l’instant basée à New York.

« Actuellement, nous assurons que nous aurons des investisseurs. Trois semaines après la création de l’entreprise, nous avions déjà atteint un budget intéressant. Donc on touche au but. » se réjouit-elle.

Un exemple pour ceux qui ont soif d’entreprendre

Elle veut que ses activités inspirent d’autres africains, dans l’espoir que, dans la prochaine décennie, une entreprise africaine fera partie des 100 plus grandes entreprises mondiales.

Magatte Wade espère également que son projet contribuera à changer l’image que le monde a de l’Afrique, une image faite, d’après elle, de safaris, de dessins tribaux et de charité.

« Mais si nous qui sommes aujourd’hui en âge de travailler, nous coordonnons vraiment nos efforts pour construire une autre image de l’Afrique, nous gagnerons aussi en considération. L’Afrique deviendra alors tout à coup ‘ acteur du monde ‘ et non ‘ une partie du monde qui puise sans cesse son énergie chez les autres ‘  » explique-t-elle à CNN.

Lorsque la marque Tiossano dégagera suffisamment de bénéfices, Magatte Wade prévoit d’en localiser la production au Sénégal. Et avant même  cette grande étape, l’entreprise prévoit de faire don de 10% de ses profits pour soutenir la prochaine génération d’entrepreneurs Sénégalais.


Lire l’article original African Entrepreneur Seeks to Change Africa’s Image sur MadameNoire.com

Voir aussi

Laisser un commentaire