Benjamin Banneker : astronome, horloger et éditeur américain

Histoire 0 comments

Benjamin Banneker ( 9 novembre 1731 – 9 octobre 1806) est un astronome, fabricant d’horloges et éditeur américain. C’est l’un des premiers intellectuels Noirs américains connus.

(ndlr: On est bien d’accord. Ces portraits ne sont pas cohérents. Je ne sais malheureusement pas lequel est le plus juste.)

Benjamin Banneker est né libre le 9 novembre 1731 dans le Maryland, d’un père esclave et d’une mère libre. Son statut d’homme libre l’ autorise à suivre une école privée et interraciale à côté de Baltimore où son génie est devenu rapidement manifeste. Il apprit d’ailleurs par lui-même l’astronomie en observant les étoiles et les mathématiques en lisant des manuels.

À l’âge de 21 ans, Benjamin Banneker découvre le brevet d’une montre chez ses voisins, emprunte cette dernière pour en retranscrire le schéma de fabrication. Il fabrique des répliques en bois de chaque pièce. Il finit par commercialiser ses montres. Un de ses clients est Joseph Ellicott, un géomètre qui a besoin d’une horloge très précise pour effectuer ses calculs de localisation des étoiles dans le ciel, qui lui servent à localiser ses positions terrestres. Ce dernier, impressionné par le travail de Banneker, lui prête des ouvrages de mathématiques et d’astronomie.

Entre 1792 et 1797, Benjamin Banneker publie Benjamin Banneker’s Almanac. Cet almanach contribue pendant plusieurs années à prouver aux Américains que les Afro-américains ne sont pas intellectuellement inférieurs aux blancs.

En 1791, Benjamin Banneker est appelé pour assister Joseph Ellicott et son frère Andrew, géomètre expert,  ainsi que Pierre Charles L’Enfant,  ingénieur civil et architecte franco-américain, pour construire la nouvelle capitale des États-Unis, Washington.

Cette même année, Benjamin Banneker écrit à Thomas Jefferson, l’auteur de la Déclaration d’Indépendance, pour lui parler de l’esclavage et  de l’égalité entre les Afro-américains et les blancs. À cette époque où les Afro-Américains sont considérés comme une race inférieure, incapables de comprendre le sens de la citoyenneté, Jefferson approuve les paroles de Banneker, mais ne l’aide pas dans sa lutte pour l’abolition de l’esclavage.

Banneker meurt le 9 octobre 1806 à l’âge de 74 ans. Il ne se sera jamais marié. En 1980, le service postal des Etats-Unis a émis un timbre-poste en son honneur. Deux parcs, parmi lesquels le Benjamin Banneker Park, et un musée ont été érigé en son honneur à Washington et dans le Maryland.

Source : Medarus.org, Wikipedia

Author Réana K.

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire